15/11/2019   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Comment bien alimenter un chat diabétique ?

Comment bien alimenter un chat diabétique ?

Le chat n'est certes pas le plus facile à soigner des animaux domestiques. 
Alors, imaginez donc un chat diabétique dont il faut stabiliser la glycémie. 

En effet, son alimentation, qui doit se conjuguer avec les injections d’insuline, occupe une place très importante dans le traitement du diabète chez le félin.
Aussi voici quelques conseils d'alimentation du chat diabétique.

Contrôler le poids du chat

L’obésité contribue à l’insulino-résistance (résistance à l’insuline). Aussi, le poids du félin doit être, dans ce cas, régulièrement contrôlé par le propriétaire et le vétérinaire toutes les 2 semaines pour le maintenir à son poids idéal.
Si votre compagnon souffre d’embonpoint, il convient d’éviter un régime très riche en calories et surtout en glucides.
Toutefois, la perte de poids doit s’effectuer de manière progressive et contrôlée. En effet, chez ce type de chat obèse, celle-ci réduit ses besoins en insuline. 
Il convient de savoir que les régimes alimentaires favorables à la perte de poids sont ceux à teneur élevée en fibres. Ils conviennent parfaitement à l’alimentation des chats diabétiques. Et si jamais votre chat souffre de troubles digestifs, nous vous invitons à cliquer ici pour découvrir des croquettes adaptées.

L’essentiel : une alimentation adaptée 

Le contrôle de l’apport alimentaire est primordial pour éviter les variations d’insuline nécessaire.
Un régime pauvre en graisses et contenant des protéines de haute qualité et très digestes demeurent le secret.
Ceci signifie également aucun apport supplémentaire en sucre (fruit, légume en conserve, carotte, aliment humide avec du caramel dans la sauce…).
L’apport en fructose (sirop de maïs notamment) est prohibé car non métabolisé chez le chat.
Dans l’idéal, le régime alimentaire du chat diabétique doit contenir un taux réduit de glucides et moins de 25 % de lipides.

Nous l’avons vu, une source de protéines digestes et de bonne qualité est indispensable, et cela pour plusieurs raisons :

  • Satisfaire la satiété du chat et prévenir la fonte musculaire. Les protéines animales : œufs et de la viande - poulet, agneau - sont préférables aux végétales (soja, blé).
  • Assurer apport en fibres solubles et insolubles.
Cependant, le taux doit en être réduit, évitant ainsi la déshydratation due à la « captation » de l’eau par les fibres.
Enfin, l’apport doit permettre de maintenir ou atteindre le poids corporel idéal.

Bien entendu, il existe des régimes de "prescription" idéalement conçus pour le chat diabétique grâce à leur valeur nutritionnelle adaptée.

Bien nourrir son chat constitue le régime parfait du chat diabétique

Le chat est un être d’habitudes et surtout d’habitudes alimentaires, et donc n'aime pas ce qui est nouveau, refusant parfois toute nouvelle nourriture proposée 
Ceci n’est pas sans conséquence, pouvant déboucher sur l’anorexie et l’hypoglycémie. Aussi, le chat diabétique peut tout simplement être stabilisé par son régime alimentaire habituel assurant, au quotidien, le même type et la même quantité de nourriture.
L’eau peut être distribuée à volonté. S’il réduit, de lui-même sa consommation d’eau indique c’est que son régime anti diabète est satisfaisant.
Sec ou humide ?
Par ailleurs, L’aliment humide aide plus à la réduction du poids que l’aliment sec. En outre le 1er est préférable pour le chat vivant en appartement ou souffrant de problèmes urinaires.
Un point essentiel pour le chat diabétique : le rythme des repas.
Le félin préfère 10 à 15 petits repas par jour (et nuit !) à de gros repas. Ceci est parfait pour le chat atteint de diabète, permettant ainsi d’atténuer les pics d’hyperglycémie. 
Le libre-service (mais non à volonté !) doit être privilégié lors de la stabilisation du chat diabétique. Le jouet distributeur de croquettes, par exemple, permet d’augmenter l’activité du chat en surpoids et donc de réduire la prise de poids.

Cependant, certains chats obèses nécessitent un rationnement de l’aliment.
Si, dans ce cas, 2 repas quotidiens (au minimum) sont conseillés, il est également recommandé d’y associer des injections d’insuline pour éviter un pic d’hyperglycémie postprandiale, sauf si celui-ci est nourri avec une nourriture pauvre en glucides et riche en protéines.

Pour résumer, il convient de lui assurer suffisamment de protéines de qualité très digestibles, de fibres et de minéraux tout en réduisant glucides et graisses.
Vous l’aurez compris, la régularité est essentielle dans le traitement du chat diabétique : 
Type d’alimentation, rythme et quantité distribuée sont primordiaux, au risque de modifier ses besoins en insuline si ces préceptes ne sont pas respectés.

Pour que votre diabétique vive heureux, veillez à ceux-ci !

Vous aimerez aussi

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Elise
Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook