25/06/2019   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Le Lévrier afghan

Le Lévrier afghan

Ses origines

Il est originaire d’Afghanistan comme son nom l’indique. Il aurait malgré tout des racines bien plus profondes car on l’aurait reconnu sur un papyrus égyptien réalisé entre 3000 et 200 avant notre ère ! Autant dire que son existence remonte à quelques siècles ! Chez nous, le Lévrier afghan est arrivé assez tardivement. Il a d’abord été accueilli en Angleterre durant les années 1880. Et il n’est introduit en France qu’en 1930 ! Il est très apprécié comme chien de compagnie dans nos contrées pour son adaptabilité et son attachement à son maître.

Ses caractéristiques

Le Lévrier afghan est un grand chien. Il est très sportif et possède une musculature développée et puissante. Son ossature est solide. C’est un chien qui est très réputé pour les courses. On peut en admirer régulièrement et le Lévrier afghan prend beaucoup de plaisir à courir. Sa tête est étroite et fine. Son museau est très long et ses yeux sont foncés. Le pelage du Lévrier afghan est long et très fin. Sa tête possède aussi des poils longs sauf sur le museau. Le Lévrier afghan pèse entre 25 et 30kg et il a une espérance de vie d’environ 13 ans. Ce chien peut paraître assez hautain et froid en particulier avec les inconnus. Mais lorsqu’il est avec son maître, il est doux et très affectueux. Il reste tout de même toujours en retrait et n’est pas du genre à avoir des effusions d’amour en permanence. Ce n’est pas un chien dépendant de l’attention de son maître même s’il l’aime beaucoup. Il a besoin d’une éducation mais n’est pas facilement éducable ! Le Lévrier afghan a son caractère et l’éducation ne fonctionnera qu’en établissant une relation de respect et complicité. C’est un sportif, il faut donc lui proposer des activités durant lesquelles il pourra s’épanouir.

Maison avec jardin ou appartement ?

Le Lévrier vit de préférence à l’intérieur car c’est un chien qui peut souffrir du froid. Il peut donc facilement trouver sa place dans un appartement. Gardez tout de même à l’esprit qu’il a besoin de se dépenser alors instaurez des balades quotidiennes pour ses besoins mais aussi des promenades hebdomadaires pour qu’il puisse se dépenser et garder la ligne. Bien sûr il peut vivre en maison mais vous ne pourrez pas le laisser vivre dans le jardin. Vous devrez le rentrer dès les premières températures trop douces.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook