18/11/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Le Pékinois

Le Pékinois

Ses origines

Si elles sont très anciennes (environ deux mille ans avant J.-C), ses origines ne sont pas très claires. Longtemps considéré comme animal sacré et précieux au point que la mort en sanctionnait le vol ou la maltraitance, le Pékinois est ramené en Grande-Bretagne en 1860 pour être offert à la reine Victoria, lui assurant alors un grand succès dans ce pays.

Ses caractéristiques

Le Pékinois est classé parmi les petites races avec une taille de 25 cm maximum et un poids allant de 2,5 à 6 kg.

Petit mais robuste, le Pékinois présente 2 caractéristiques : un cou et des pattes courtes.

Si la tête est forte, elle est cependant plus large que haute, avec son sillon frontal plissé spécifique à cette race. 

Son museau large et ridé présente un profil plat.

Au milieu de cette tête trônent de grands yeux ronds, brillants et saillants.

Autre spécificité, les oreilles sont en forme de cœur et retombent avec de longues franges de poil sur les côtés.

Pour compléter cette morphologie, tandis que le corps est court, la queue, portée droite, est placée en hauteur, et des franges abondantes.

Son poil, long et droit, dévoile une dense crinière, de toutes les couleurs, est déployée jusque derrière les épaules, le sous-poil étant également épais.

Assez distant envers les étrangers, il ne manifeste guère plus de familiarité envers son maître auquel il est pourtant très attaché.

Le fait qu'il ignore superbement les enfants n'en fait pas le compagnon idéal pour ces derniers.

Il est cependant loyal envers son entourage. 

S'il est connu pour avoir beaucoup de courage (il peut entrer dans de grandes colères vis à vis d'autres chiens par exemple) et fait preuve d'une grande témérité.

Mais il n'en demeure pas moins et exclusivement un chien de compagnie pour les personnes sortant pas ou peu ou encore les personnes âgées. C’est le chien « domestique » par excellence né pour le foyer.

Il n'en reste pas moins très sympathique aux yeux de ceux qui font fi de son caractère. il est un peut têtu quand même et n'est pas toujours très obéissant.

Pour qu'un Pékinois vive heureux

N'ayant pas vraiment besoin d’exercice, le Pékinois est un chien dit de "maison" ou "d'appartement".

L'envers du décor de cette sédentarité peut générer des problèmes de santé liés au poids.

Ses yeux délicats doivent être très régulièrement contrôlés quotidiennement.

Parallèlement, les dents ayant tendance à tomber de façon précoce, ils conviendra de les nettoyer très fréquemment.

Son toilettage prend beaucoup de temps pour mettre en valeur toute sa beauté.

Mise à part ceci, vous le conserverez en moyenne 13 ans environ.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook