23/06/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Doit-on emmener son chat en vacances ?

Doit-on emmener son chat en vacances ?

Avant le plaisir, il faut penser aux préparatifs

Ce sont de simples précautions mais de celles-ci dépend la qualité de vos vacances. Et un oubli ou une négligence peuvent transformer vos congés en rêve ou en cauchemar.

Nécessaires ou indispensables, les formalités ne sont pas à négliger

Où vous rendez vous ? Gîte, hôtel, camping ? Dans ce cas, cet hébergement accepte-t-il les animaux et les chats en particulier ? par internet ou par téléphone il est important de vous renseigner auparavant et non de découvrir la triste réalité à l'arrivée.

Vous partez à l'étranger ? Les formalités doivent être remplies très en amont de votre départ.

L'identification évoquée dans notre article "J’ai perdu mon chat : comment le retrouver ?" est, nous le rappelons, obligatoire pour un départ à l'étranger. 

En effet, la mise en application de l'arrêté du 2 juillet 2001 rend formellement obligatoire l'identification par tatouage ou puce électronique (ce dernier sera bientôt le seul moyen d'identification reconnu).

Notre article "La vaccination du chat" précisait que la vaccination contre la rage (antirabique) est systématiquement et obligatoirement demandée pour partir à l'étranger avec votre animal.

Pratiquée en une seule injection, la trace du vaccin sera consignée sur le passeport européen de l’animal obligatoirement délivré depuis le 01 janvier 2008 pour les animaux vaccinés contre la rage voyageant ou non. Sur ce passeport figurera l'identification de votre animal et de la vignette du vaccin antirabique.

La rage étant totalement éradiquée du territoire Français depuis 2001, la vaccination antirabique des animaux domestiques n'est plus exigée dans les campings, centres de vacances, exposition ou tout lieu de rassemblement. Parallèlement cette obligation n'a plus cours pour la Corse et les départements d’Outre-Mer (réunion, Martinique, Guadeloupe) seule la Guyane l'exigeant toujours.

Il est également conseillé de demander à votre vétérinaire un certificat de bonne santé pour votre chat. Sa validité est en moyenne de 10 jours, sachant que certains pays peuvent exiger des examens et certificats complémentaires.

Concernant les refuges, chenils et pensions, il est préférable de les contacter directement.

En voiture ou...autrement, les précautions à prendre

Votre chat devra être maintenu en toute sécurité dans un panier pour chat posé au sol pour éviter tout choc en cas de freinage intempestif ou qu'il ne vous gêne au volant.

Vous ne laisseriez pas un enfant au soleil dans la voiture ? Cela vaut également pour votre minou favori ne serait-ce que quelques instants. En effet, à l'inverse de nous, ce petit félin ne transpire pas, réduisant d'autant les chances de se refroidir. Ajoutez à ceci qu'il ressent un profond stress lié à la solitude, vous le condamnez alors à une mort certaine en quelques minutes seulement. 

Pour éviter ce risque, roulez de nuit, et respectez des pauses régulières au cours desquelles il convient de l'hydrater, quitte à réduire la prise de nourriture pas forcément utile s'il n'a pas faim.  

En train

Pour regarder paître les vaches, votre chat pourra voyager dans un sac ou un panier (45 cm x 30 cm x 25 cm maximum) moyennant 7 € environ s'il pèse moins de 6 kg. 

Au-delà, son billet équivaudra à 50% du prix plein tarif d’un billet 2nde classe (même si vous voyagez en 1ère classe)

En avion

Chaque compagnie a sa propre réglementation, il convient de bien se renseigner lors de l'achat du billet. En règle générale sur les compagnies américaines, les chats voyagent toujours en soute. Sur les compagnies européennes, les chats peuvent voyager en cabine dans un panier (forfait de 22 Euros environ). 

Voyage en cabine

Pour savoir  si votre chat peut voyager avec vous en cabine vous devez absolument signaler sa présence en réservant votre billet.

Attention certaines compagnies refusent les chats en cabine comme les compagnies américaines, sur lesquelles, les chats voyagent toujours en soute. 

Air France n’accepte pas les chats de plus de 4 kg en cabine.

Voyage en soute

Le chat voyagera dans une caisse « coque », en plastique rigide ou fibre de verre, ni trop petite (pour se tourner) ni trop grande (au risque de se blesser). 

Vous pouvez toutefois la rembourrer de l'intérieur. 

Il est conseillé de coller (à l'intérieur également) une étiquette où seront précisés le nom du chat, son numéro de tatouage, votre nom, votre téléphone et votre adresse de départ et de destination.

Elle devra être homologuée aux normes IATA (International Air Transport Association) et impérativement fermée par des rivets en fer (pas de cadenas pour des raisons de sécurité). 

Rassurez-vous, la soute est bien ventilée, pressurisée, chauffée et la cage de votre animal y sera parfaitement stable.

D'ailleurs, le commandant de bord est systématiquement informé de la présence de votre animal en soute et sera ravi de prendre les mesures indispensables pour un agréable voyage (éclairage, chauffage, etc.).

En voiture, train ou avion, pensez à lui préparer de l'eau. Vous pourrez également lui donner des médicaments (prescrits par votre vétérinaire) propres à le tranquilliser, ou combattre nausées et vomissements.

Anticiper les petits problèmes propres aux vacances

La belle saison est propice à la prolifération des parasites, surtout si vous vous rendez dans le sud de la France. 

Les puces par exemple. Prévoyez un traitement préventif antiparasitaire pour chat plutôt que ramener les puces dans votre habitat ce qui risquerait de vous empoisonner l'existence bien après les congés.

Les aoûtats, particulièrement agressifs en août et septembre sont de véritables parasites de la peau. Ils entraînent des croûtes orange entre les doigts ou sur la tête, provoquant également de fortes démangeaisons. Leur éradication passera par un antiparasitaire appliqué localement.

Petites graines de graminées sauvages poussant entre juin et septembre et particulièrement présents dans le sud de la France, les épillets s'infiltrent dans les poils (surtout les chats à poils longs) s'enfonçant sous sa peau et entraînant souvent plaies et abcès. Ils peuvent se loger également dans le nez (engendrant de perpétuels éternuements), ou encore les yeux qu'il garde fermés en permanence). 

L'intrusion  de ces graminées entre les doigts provoquera également abcès et boiteries. Pour éliminer ce risque dès le départ, n'hésitez pas à tondre les zones vulnérables de la peau. De toute façon, cela évitera que votre compagnon ait trop chaud.

Prenez conseil auprès de votre vétérinaire.

Les chats ne goûtant ni l'eau (sauf dans sa gamelle), ni le bruit ni la chaleur, il n'est absolument pas indispensable de l'emmener avec vous à la plage. 

Laissez-le plutôt à l'ombre dans votre chambre d'hôtel, ou au bungalow avec de l'eau fraîche en suffisance à sa disposition.

Qu'il mange un peu moins qu'à l'accoutumée ne doit pas vous alarmer. La chaleur et un lieu inconnu suffisent à provoquer une  diminution d'appétit durant les vacances. 

Ne changez en aucun cas ses habitudes alimentaires que ce soit en termes de produit, périodicité ou quantité, au risque de provoquer des diarrhées. 

Par ailleurs, si vous lui donnez habituellement une nourriture en boîte pensez à la conservation compte tenu de la chaleur et privilégiez en conséquence les petites quantité. 

S'il consomme également des croquettes préférez donc cette alimentation durant ces périodes estivales. 

Si vous respectez ces simples et naturelles précautions, alors toutes la petite tribu devrait passer d'excellentes vacances quel que soit votre lieu de villégiature.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook