Chien qui pleure, comment l’aider ?

Chien qui pleure, comment l’aider ?

Lorsque l’on aime son animal de compagnie, cela fait mal de voir qu’il ne va pas bien. Un chien qui pleure va vous faire poser de nombreuses questions: qu'est ce que je fais de mal ? Suis-je un bon maître ? Est-ce qu’il y a une raison précise ? Il est important d’en identifier la cause et si vous êtes ici, c’est pour qu’il aille mieux.

Pourquoi mon chien pleure sans raison ?

Tout le monde ne le sait pas, mais un chien est capable de pleurer et cela surprend toujours. Mais une chose est certaine: il ne va pas pleurer sans raison apparente ! Il existe d’ailleurs de nombreuses raisons qui pourraient expliquer ce comportement.

Quelles sont les raisons de ses pleurs ?

Lorsqu’un chien ou un chiot se met à pleurer, ce n’est pas pour rien, voici les principales raisons :

  1. Le stress
  2. La solitude
  3. Besoin que l’on s’occupe de lui
  4. Douleur physique
  5. L’ennui
  6. Trouble du comportement

Avant de consulter votre vétérinaire, voici quelques pistes à étudier, mais bien entendu nous vous invitons à en consulter un qui pourra faire un bilan de votre compagnon canin (il pourra par exemple vous proposer un spray éducatif pour votre chien).

Mon chien pleure la nuit

Forcément, après avoir passé la journée avec vous, cela n’est pas simple pour un animal que de se retrouver seul une fois la nuit tombée. Ce sont d’ailleurs plus souvent les chiots qui vont se mettre à pleurer la nuit, un adulte aura tendance à s’être habitué à cette situation.

Ce comportement survient surtout lors des premières nuits après l’adoption, pas facile pour lui d’être séparé de sa maman et de ses frangins et de se retrouver dans une nouvelle famille. De grands changements pour son bien futur, mais en attendant il va falloir s’habituer.

il va donc devoir apprendre à rester seul la nuit, et pour l’aider, il existe des diffuseurs de phéromones d'apaisement. De quoi lui permettre de mieux appréhender cette situation qui est nouvelle pour lui.

Pour un chien adulte ou âgé, il faudra néanmoins consulter le vétérinaire surtout si c’est un comportement nouveau. Cela pourrait-être lié à un problème de santé ou un trouble d’ordre mental (il peut par exemple ne plus faire la différence entre le jour et la nuit).

Il hurle lorsqu’il est seul à la maison

Tout comme l’anxiété de séparation, un chien peut hurler toute la journée lorsqu’il se retrouve seul à la maison. En cas d’absence (par exemple pour partir au travail), il peut hurler sans cesse en continue et c’est sans compter sur son comportement qui change. Il peut tout saccager à l’intérieur et s’en prendre à vos meubles.

Il peut même aller jusqu’à se faire mal (par exemple à force de se lécher), c’est pour cela qu’il faut bien prendre soin de lui car parfois les voisins ne vont pas forcément l’entendre.

Il est certainement très attaché à vous, il vous aime et il a besoin de passer chaque seconde en votre présence. Cela peut arriver n’importe quand, par exemple lorsque l’on trouve un travail après une longue période de chômage. Le chien va s’habituer à nous voir tout le temps, et il ne pourra pas vivre sans vous.

Il est dépendant de vous, mais cela peut tout aussi bien survenir lors d’un changement dans votre vie (suite à la naissance d’un bébé, un déménagement, divorce etc…). Avant de recourir au service d’un comportementaliste animalier ou un éducateur canin, voici quelques astuces :

  • Ne pas avoir de rituel de départ: car votre chien va savoir que vous allez partir lorsqu’il va voir que vous prenez vos clés, que vous mettez vos chaussures, puis votre veste.
  • Idem pour le retour à la maison, il ne faut pas lui faire la fête directement, prendre le temps d’arriver et attendre qu’il se calme (ignorez votre chien dans un premier temps)
  • Laissez des jeux à l’intérieur pour lui permettre de ne pas s’ennuyer
  • Essayez de vous entraîner, commencez par partir quelques minutes puis de plus en plus longtemps (de manière progressive)

Car il s’ennuie

Cela pourrait être également une cause du point précédent: l’ennuie ! Heureusement, il existe des activités de substitution auxquelles il pourra s’amuser tout seul.

Vous pourrez laisser des jouets, des peluches, mais aussi des jeux qui vont le stimuler. Ainsi, il ne verra plus le temps passer et il n’aura donc pas le temps de s’ennuyer.

Ce qu’il ne faut pas faire lorsque son chien pleure

Nous avons vu ce qu’il faut faire si son chien se met à pleurer, mais avant de vous laisser, il est important de voir ce qu’il ne faut pas faire. Cela est très important car vous allez peut-être aggraver son comportement en voulant bien faire :

  • Ne pas lui crier dessus (il n’en sera que plus anxieux)
  • Le câliner: il pourrait penser qu’il suffit de pleurer pour avoir droit à des caresses
  • Avoir un rituel: on peut penser (à tort) que c’est une bonne chose que de créer un rituel. Il ne faut pas que votre toutou sache que vous allez partir lorsqu’il va vous voir faire quelque chose en particulier (par exemple en mettant vos chaussures puis ensuite enfiler votre veste)
  • Le punir: il a fait une bêtise, il dérange le voisinage à force de pleurer et de hurler ?

Commentaires

Pas encore de commentaires.