Gestion du poids des chiens et des chats

Gestion du poids des chiens et des chats

Si le surpoids et l’obésité sont de vrais problèmes de société, ils ne concernent pas seulement les humains. A l’échelle européenne, on estime en effet que la moitié des animaux de compagnie est en surpoids, et un peu moins à l’échelle Française, où un animal de compagnie sur trois « seulement » est en surpoids. Si l’on ne considère que la population canine et féline, cela représente tout de même plus de 6,5 millions de chiens et de chats qui sont en surpoids en France !

Comment gérer le poids de son animal de compagnie ?

De (trop) nombreux propriétaires ne réalisent pas que leur chien ou leur chat est en surpoids, comme le suggère la vidéo ci-dessous.

Heureusement, les mentalités évoluent et tout comme l’être humain s’est mis à sculpter son corps tout en faisant attention à ce qu’il mange, il commence à en être de même pour nos chiens et chats.

La prise de conscience : une étape indispensable à la bonne gestion du poids de votre animal

La prise de poids se fait en effet de manière progressive et même si l’animal est sous leurs yeux tous les jours, les propriétaires ne remarquent pas toujours que leur chien ou leur chat a pris quelques grammes par-ci par-là. 

Et c’est bien là le problème. Contrairement à l’Homme, capable de s’auto-raisonner et de s’auto-discipliner en matière de gestion de poids, les animaux sont entièrement dépendants de leurs propriétaires. 

Et si ces derniers ne sont sensibilisés ni sur ce qu’est le poids de forme de leur animal ni sur les conséquences possibles de ces « quelques kilos de trop », la prise de poids va s’installer doucement mais sûrement, de façon progressive et sournoise, jusqu’au stade, peut-être, de l’obésité.

Surpoids et obésité : quelles conséquences pour la santé de mon chien ou de mon chat ?

Surpoids et obésité : quelles conséquences pour la santé de mon chien ou de mon chat ?

On parle de surpoids lorsque le poids du chien ou du chat dépasse de 15% à 20% son poids de forme, et l’on parle d’obésité lorsqu’il dépasse de 30% à 40% son poids idéal

Si vous pensez spontanément qu’en tant que propriétaire aimant, vous ne passeriez pas à côté d’un tel excès de poids, notez que pour un chat ou un bichon maltais adulte d’un poids moyen de 4kg, le surpoids ne représente « que » 600g de trop et l’obésité « à peine » plus d’un kilo de trop. 

Ajoutez à cela le fait que cet excès ne survient pas du jour au lendemain et vous comprenez qu’il est « facile » de passer à côté, même pour les propriétaires les plus attentionnés. Sans vigilance et sans surveillance, un « simple » excès peut donc rapidement se transformer en obésité.

L’obésité est une maladie

L’obésité n’est pas juste une question de silhouette ou d’esthétique. C’est une maladie qui fait courir de graves risques pour la santé de votre animal.

Les problèmes de santé les plus courants liés au surpoids chez les chats : 

  • Le diabète
  • L’arthrose
  • Les troubles cutanés 
  • Les infections de l’appareil urinaire
  • Les problèmes cardiaques 
  • Un risque de cancer plus élevé 

Les problèmes de santé les plus courants liés au surpoids chez les chiens : 

  • Pancréatite
  • Réduction de l’espérance de vie
  • Maladies de la peau
  • Diabète
  • Arthrite et diminution de la mobilité

Un chat obèse ou un chien obèse est donc un chat ou un chien susceptible de développer de nombreuses pathologies, certaines plus difficiles que d’autres à diagnostiquer et à soigner. L’obésité réduit donc l’espérance de vie des animaux de compagnie. 

A ce titre, on estime notamment que le risque de décès chez un chat en surpoids âgé de 7 ans et plus est 3 fois plus élevé que chez un chat du même âge et de poids normal. L’obésité est donc un « problème de poids » qu’il ne faut pas prendre à la légère.

Conseils, idées et astuces pour une meilleure gestion de poids de votre animal de compagnie

Il y a plein de choses que vous pouvez faire, changer et modifier pour aider votre chat ou votre chien à perdre ses kilos superflus, ou, s’il est en bonne santé, à maintenir son poids idéal.

Pour votre chat

Instaurez de nouvelles habitudes alimentaires 

  • Fractionnez les repas de votre chat. Il est préférable en effet qu’il reçoive plusieurs petits repas par jour plutôt qu’un seul et unique gros repas. Si vous êtes absent, plutôt que de lui laisser un bol de croquettes rempli à ras bord pour la journée, investissez dans un distributeur de nourriture automatique ou dans une boule pour croquettes. 
  • Lorsque votre chat vient tout juste de manger et qu’il réclame déjà du rabb, offrez-lui à la place une bonne dose de caresses et de câlins. Il passera alors sans doute à autre chose. 
  • Si vous avez l’habitude de donner des friandises à votre chat, assurez-vous qu’elles ne soient pas trop riches en calories. Parlez-en à votre vétérinaire. 
  • Ne lui donnez pas vos restes de table. Et si vous vous dites qu’un verre de lait ne peut pas lui faire de mal, sachez que cela reviendrait pour vous à manger 4 hamburgers ou 5 tablettes de chocolat ! Et le petit bout de fromage que vous lui donnez en fin de repas et qu’il a pris l’habitude de quémander ? Vous seriez surpris d’apprendre que 28 g de fromage équivalent à 3 ½ hamburgers ou 4 tablettes de chocolat pour nous humains.
Instaurez de nouvelles habitudes alimentaires

Stimulez son activité physique au quotidien 

  • Prenez le temps de jouer avec lui chaque jour – vous pouvez investir dans quelques nouveaux jouets (un plumeau ou une souris) ou fabriquer un jouet maison : une boule de papier ou un carton vide peuvent en effet très bien faire l’affaire. Et si vous avez une lampe de poche ou un laser, amusez-vous à projeter la lumière au sol ou sur les murs… votre chat va devenir fou en essayant d’attraper le faisceau ! 
  • Pour l’encourager à grimper et à bouger, vous pouvez déplacer vos meubles et créer ainsi une sorte de parcours santé. 
  • Pour pimenter encore plus ce parcours santé et l’encourager à le pratiquer, vous pouvez aussi vous amuser à cacher des croquettes ou des friandises à différents endroits du parcours. N’oubliez pas que les chats sont des chasseurs nés : en cachant ainsi des friandises à différents endroits, vous allez réveiller en lui son instinct naturel de chasseur !

Pour votre chien

Instaurez de nouvelles habitudes alimentaires 

  • Ne prenez pas l'habitude de lui donner des restes de table. Ce qui est « bon » pour vous ne l’est pas forcément pour lui. Lui donner par exemple une portion de fromage de 28 g équivaut à manger pour vous un peu plus de 2 hamburgers ou 5 tablettes de chocolat (équivalence calculée pour un chien de 9kg). 
  • Si votre chien adore les friandises et que vous avez instauré ce rituel avec lui, privilégiez des friandises pauvres en calories. Certaines friandises sont particulièrement adaptées au maintien du poids idéal des chiens, comme les friandises Hill’s Canine Healthy Weight treats, idéales à donner notamment en complément d’un régime. 
  • Si vous êtes propriétaire d’un chiot, sachez que son jeune âge ne lui épargne pas forcément les problèmes de poids. La difficulté c’est qu’à ce stade de croissance, les jeunes chiens ont besoin d’un apport calorique plus important que les chiens adultes ou âgés. 

    Alors plutôt que de lui laisser un bol de croquettes à disposition, prévoyez des temps de repas à heures fixes, à raison de 3 ou 4 fois par jour pour commencer. Laissez-lui sa gamelle pendant 15 à 20 minutes, puis retirez-lui afin qu’il ne soit pas tenté de l’engloutir et de la finir à tout prix.

  • Certaines races de chiens sont prédisposées aux problèmes de poids. C’est le cas par exemple du cavalier King Charles, du bulldog anglais, du Berger Allemand, du bouvier bernois, du Beagle ou encore du Labrador Retriever. Si vous êtes propriétaire d’un chien de l’une ou l’autre de ces races, veillez à lui servir des quantités moins importantes.
Stimulez son activité physique au quotidien

Stimulez son activité physique au quotidien 

  • Dès que vous le pouvez, amenez votre chien se promener sur une plage de sable, dans la neige ou dans des eaux peu profondes : autant de surfaces naturelles qui nécessiteront davantage d’efforts physiques à votre chien, ce qui l’aidera à brûler des calories et à entretenir sa condition physique. 
  • Au cours de vos promenades, alternez ensemble entre marche lente, marche rapide et sprints. 
  • Pourquoi ne pas lui créer une course d’obstacles, une activité qui nécessitera de l’agilité et de l’énergie et qui en plus, vous permettra de renforcer vos liens. Vous pouvez créer ce parcours à l’aide d’accessoires trouvés chez vous ou dans la nature (cerceau, bout de bois, banc, tabouret, balle…) ou vous procurer des accessoires sur des sites spécialisés, comme des haies ou des tunnels. 
  • Entraînez-le à rapporter une balle, un jouet ou un bâton de bois dans des endroits qui nécessitent un peu plus d’efforts physiques, comme une pente ou un escalier. Cela entretiendra ses muscles… et les vôtres par la même occasion !

Permettre à son chien ou chat de garder son poids de forme 

Perdre du poids demandera du temps, néanmoins cela en vaut la peine puisque l’obésité peut engendrer des maladies graves. Heureusement, il existe de la nourriture spécialement formulée pour contrôler le poids de son animal de compagnie tout en répondant à ses besoins énergétiques.

Pourquoi ne pas adopter un chiot ou un chaton ? 

Si vous avez assez d’espace pour deux (dans votre maison et dans votre cœur !), pourquoi ne pas adopter un chiot ou un chaton ? A l’image des jeunes enfants qui ont un effet stimulant sur les personnes âgées, ce tout jeune nouveau membre de votre famille sera un atout forme et santé pour votre chat / chien obèse ou en excès de poids, l’entrainant à bouger et à jouer.

Demandez conseil à votre vétérinaire 

Votre vétérinaire pourra notamment calculer l’Indice Corporel (IC) de votre animal, afin d’évaluer son niveau corporel de graisse et sa bonne condition physique. A l’aide de l’IC de votre chien ou de votre chat, votre vétérinaire pourra mieux déterminer s’il est à son poids de forme, s’il est en surpoids ou s’il est obèse. Dans les deux derniers cas, il mettra alors en place un programme alimentaire équilibré adapté aux besoins nutritionnels de votre animal. 

L’alimentation joue en effet un rôle essentiel sur la santé et le bien-être des animaux. Malheureusement, de nombreux aliments vendus dans le commerce ne sont pas équilibrés : ils sont trop riches en graisses, trop riches en sel (ce qui permet de les rendre plus appétents) ou à l’inverse trop pauvres en protéines. 

Il est donc important de veiller à donner à votre animal de compagnie un aliment de bonne qualité, formulé pour ses besoins spécifiques. En matière de gestion de poids, sachez qu’il existe des aliments qui offrent une nutrition équilibrée et qui aideront votre chat ou votre chien à atteindre son poids de forme tout en lui donnant une sensation de satiété. 


Parlez à votre vétérinaire des produits Hill’s Science Plan Perfect Weight ou Hill’s Science Plan Light, des produits élaborés par des vétérinaires et des nutritionnistes, formulés spécifiquement pour la prise en charge de la gestion du poids des chiens et des chats obèses ou sujets à l’embonpoint.

Commentaires

Pas encore de commentaires.