17/10/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Le Tosa Inu

Le Tosa Inu

Ses origines 

La race Tosa remonte à la fin du XIXème siècle pour être amélioré au siècle suivant grâce à des croisements entre Bull-Terriers,  Bulldogs, Kochis autochtones et Dogues allemands ou autres Saint-Bernard. 

Le but avoué était alors d'obtenir un chien imposant et agressif, insensible à la douleur et ainsi dressé pour les combats.  

Ces derniers étant, désormais, prohibés, le patrimoine génétique de ce chien a été "nettoyé" de ces belliqueuses particularités, le Tosa demeurant, toutefois, interdit dans beaucoup de pays. 

Ses caractéristiques

Ce chien de grande taille et de constistution robuste, est empreint de dignité malgré ses oreilles tombantes, son museau carré et sa queue tombante. 

Son poil court et son port altier lui donnent toutes ses lettres de noblesse. 

Son museau est de longueur moyenne comportant des mâchoires puissantes et une dentition très solide. 

les robes rouge sont les plus courantes, allant du fauve rouge au rouge chocolat en parssant par le fauve orange.      

Sa taille au garrot est au minimum 60 cm pour les mâles et 55 cm pour les femelles, le poids avoisinant 80 kg. 

Mature seulement vers 3 ans, il convient d'adopter une éducation non brutale et progressive, le Tosa apprenant facilement en fonction de ses expériences. Le manque de souplesse mais également d'interdits peuvent le rendre rapidement ingérable. 

S'il est plutôt considérer comme chien de compagnie vous pouvez malgré tout le dresser au pistage, ou à la traque du grand gibier. 

Le Tosal se plie alors facilement à l'obéissance en raison de son goût de l'exercice en relation avec son maître. 

Concernant l'entretien, un brossage hebdomadaire sera suffisant.

Pour son alimentation, le Tosa est typiquement Nippon, poisson et viande se partageant ses préférences. 

Toutefois, son alimentation doit être équilibrée et adapté à ses dépenses.

Maison avec jardin ou appartement ?

La vie en appartement ne constitue pas l'habitat idéal du Tosa. 

Pourvu d'un immense besoin de se dépenser, il doit profiter pleinement de ses trois longues promenades journalières.

Cependant, il doit être tenu en laisse et muselé pour brider son naturel de combattant.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook