22/05/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Les intoxications alimentaires chez les oiseaux

Les intoxications alimentaires chez les oiseaux

Les dangers d'intoxication sont nombreux chez les oiseaux Mais heureusement symptômes et soins le sont tout autant.

Les intoxications chez les oiseaux sont malheureusement fréquentes et généralement synonymes de décès. Il convient d'en détecter les principales sources, les premiers symptômes et la conduite à tenir.

Quel symptôme pour quelle maladie ?

Heureusement, lors d'intoxication, les symptômes sont nombreux et visibles.

Mais pour les détecter efficacement, il est primordial de bien surveiller votre pensionnaire. En effet, l'observation des symptômes vous permettra de déceler rapidement une éventuelle intoxication qui pourrait lui coûter la vie. Parmi les symptômes les plus significatifs, citons :

La perte d'appétit

L’apparition de tremblements et/ou convulsions

Il est pris d’un abattement soudain et important

Son plumage demeure ébouriffé

Une soudaine paralysie, ou une raideur des ailes et des pattes

Une certaine difficulté respiratoire

Des diarrhées parfois accompagnées de régurgitations ou de vomissements

Enfin, il peut tomber dans le coma

Si cela se présente pour votre pensionnaire, avertissez immédiatement votre vétérinaire.

Les intoxications naturelles

Première précaution, qui peut paraître stupide, mais peut sauver votre oiseau. Ses perchoirs en bois ou les plantes décorant sa volière sont ils conçus à partir de matériaux végétaux toxiques ou non. Parmi les responsables connus d'intoxication figurent les arbres fruitiers non traités, le saule, le noisetier ou encore le bambou.

Si vous devez l'extraire de sa cage, pour la nettoyer par exemple, veillez à ce qu'il n'ait aucun contact avec les plantes d'intérieurs dont l'ingestion peut être, très souvent, toxique. 

Alimentation fatale ?

Certains aliments appréciés par les humains se révèlent dangereux voire mortels pour le oiseaux :

Si la dose mortelle peut dépendre des espèces plus ou moins résistantes, le décès suite à l'ingestion d'avocat survient rapidement lié à une insuffisance respiratoire.

Nous les apprécions mais leur ingestion est fatale pour les petits volatiles. Café et chocolat se révèlent également toxiques et mortels compte tenu de la caféine et théobromine contenus. S'ils ne sont pas dangereux pour l'homme, ces violents excitants sont mortels compte tenu du poids réduit des oiseaux.

Si nous ne leur donnons, en principe, pas d'alcool, celui-ci peut être dangereux la dose létale étant, là aussi, vite atteinte.

S'ils ne sont pas, à proprement parlé, les aliments salés ou sucrés devront être bannis eux-aussi. 

Il est également recommandé d'éviter persil et rhubarbe (surtout leurs feuilles)en raison de leur éventuel classement au rang des aliments toxiques.

Les intoxications domestiques

Le point faible des oiseaux se situe particulièrement au niveau du système respiratoire.

Compte tenu de cet élément, évitez de placer sa cage dans une cuisine, au contact des fumées de cuisson extrêmement toxiques.  

Mais grille-pain, sèche-cheveux et poêles anti-adhésives composés de Téflon génèrent également des gaz toxiques létaux. 

Sous l'effet d'une chaleur excessive, le téflon dégage un gaz incolore,et inodore mais mortel pour votre oiseau.

Les produits de nettoyage deviendront dangereuses voire mortels pour les oiseaux, affectant directement leur système respiratoire.

N'hésitez pas à contacter votre vétérinaire au moindre symptôme en lui donnant les coordonnées du produit incriminé, la rapidité d'intervention garantissant ou non la survie de votre petit pensionnaire.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook