Poisson combattant

Vous souhaitez acheter un poisson combattant et vous êtes à la recherche d’informations afin de bien l’accueillir dans son aquarium ? Comment s’y prendre lorsque l’on est un débutant, quel système de filtration, comment reconnaître le mâle d’une femelle ? Quelle qualité d’eau pour qu’il soit en pleine forme et comment maintenir son habitat ? Voici tout ce qu’il faut savoir à propos du poisson combattant alias le Betta Splendens.

Tout savoir sur le poisson combattant

Provenant de l’Asie du Sud-Est, ce poisson est certainement l’espèce de poisson la plus connue dans les aquariums après le poisson rouge et le guppy. Cette espèce se fait très bien à la captivité et on adore ses belles couleurs qui sont sublimes dans un aquarium.

Betta Splendens

Oui, c’est son nom scientifique, mais le nom de poisson combattant est plus attrayant, mais d’ailleurs, savez-vous d’où provient ce nom ? Et bien tout simplement d’Asie puisqu’en Thaïlande ou en Indonésie,les mâles sont utilisés pour la pratique de combats. Ils se battent et livrent des combats qui peuvent parfois mener à la mort d’un des participants à la bagarre.

Quelle taille d’aquarium pour un poisson combattant ?

S’il se fait très bien à la vie domestique c’est parce qu’il est résistant, on ne peut pas être un bon combattant sans avoir une constitution solide. Il a la réputation de pouvoir vivre dans une flaque d’eau c’est pour dire, les conditions difficiles ne lui font donc pas peur.

  • Il aime monter et descendre, afin qu’il ne se fatigue pas trop, il ne faut pas acheter un aquarium qui est trop haut
  • N’oubliez pas de mettre un couvercle sinon il risquerait de sauter par-dessus
  • Disposez des plantes ainsi que des cachettes afin de permettre de se cacher et fuire un combat

Il pourra donc vivre dans de petits volumes mais cela ne veut pas forcément dire de le faire vivre dans un petit aquarium. Cela dépendra donc du nombre de poissons que vous souhaitez adopter, il n’est pas conseillé d’avoir un aquarium de 10L, avec un modèle de 60 litres, vous pouvez leur accorder une vie bien plus belle.

Eau du robinet et eau douce

Avoir le meilleur aquarium est une chose, néanmoins, il faut aussi choisir la bonne eau pour garder ses petits compagnons en bonne santé et cela le plus longtemps possible. Mais, qu’est-ce qu’une eau de bonne qualité pour son poisson combattant ?

Comme toujours, il est conseillé de se rapprocher au maximum de son milieu naturel. Et dans le milieu sauvage, il aime vivre dans une eau qui n’est pas calcaire et un peu acide.

Si jamais vous décidez d’opter pour de l’eau du robinet, il est bon de tester son ph ainsi que son gH. Cela dépendra donc de votre région et surtout de la qualité de votre eau.

  • gH de 7
  • pH neutre (entre 6,5 et 7,5)

Si jamais votre eau du robinet ne convient pas, voici donc des alternatives :

  1. L’eau osmosée
  2. L’eau en bouteille (la marque Volvic est reconnue pour parfaitement convenir à ce type de poisson)

Chaque semaine, pensez à changer environ 20% de l’eau de l’aquarium.

Poisson combattant femelle

Poisson combattant femelle

Mais au fait, combien peut-on mettre de mâle pour une femelle ? En voici une bonne question et il est impératif de se la poser, voici la réponse :

  1. Un mâle pour 4 femelles
  2. Les mâles peuvent se battre entre eux, néanmoins s’ils sont grandis ensemble, le risque de confrontation est moins élevé

Mais au fait, comment différencier un mâle d’une femelle, cela n’est pas toujours facile en fonction des espèces de poissons. Il est bon de savoir que votre petit poisson sera déjà considéré comme un adulte à l’âge de deux mois. Voici comment les reconnaître :

  • Le mâle est toujours plus gros que la femelle
  • Nageoire : que ce soit la nageoire dorsale ou caudale, celle du mâle est plus imposante et plus colorée
  • Couleurs : celles du mâle sont souvent plus colorées et vives (la femelle a donc une couleur plus terne)

Le mâle est un formidable reproducteur, il est conseillé de ne pas mettre moins de 3 femelles pour lui, sinon il pourrait l’épuiser jusqu’à la mort. Il va chasser la femelle sans s’arrêter.

Comment et quand le nourrir ?

Le régime alimentaire de votre poisson est à prendre en compte, il ne faut donc pas lui donner à manger la première alimentation venue.

Saviez-vous que la taille de son estomac n’est pas plus gros que son oeil ? Il ne faut donc pas lui donner beaucoup, et un poisson combattant obèse est un mauvais reproducteur (en plus de ne pas être bon pour sa santé).

Si jamais vous voyez qu’il ne mange pas tout, alors diminuez sa ration, et cela évitera aux bactéries de proliférer. Il faudra donc le nourrir tous les jours même s’il pourrait se passer de manger pendant une journée. Si vous devez vous absenter pendant deux jours, alors doublez la dose. Même si ce type de poisson a pour habitude à l’état sauvage de se nourrir d’insectes, en captivité ils ont l’habitude de manger des granulés.

Durée de vie du poisson combattant

Si vous suivez tous nos conseils, vous allez avoir la bonne surprise de voir que votre petit poisson va pouvoir vivre plusieurs années ! Cela dépendra de nombreux facteurs, néanmoins il n’est pas rare de voir ce type de poisson vivre jusqu’à 5 ans en captivité !

Vous aimerez aussi :

Commentaires

Pas encore de commentaires.