15/11/2019   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Comment rendre sociable son chiot ?

Comment rendre sociable son chiot ?

La socialisation du chiot est primordiale. 
Pourquoi ? Tout simplement pour avoir plus tard un chien réellement adulte, équilibré, sans crainte des autres, humains ou animaux.  
En effet, si cette étape n'est pas respectée, votre chien peut développer un problème d'anxiété dû au syndrome dit de "privation".
Qu'est ce à dire ?
Si votre chiot est privé de stimulations sensorielles comme les stimulis visuels, bruits, ou fréquentation d'humains ou autres animaux pendant son développement (1 à 3 mois), il peut devenir peureux et voir installer un état anxieux. Cela peut se traduire par un hyper-attachement à une personne sensée l'apaiser.
Cette période lui permet également d’acquérir les auto-contrôles, dont celui de la morsure, difficile à inculquer ensuite.
 

Mais à quel âge commence la socialisation du chiot ?

Propice aux apprentissages et au développement des relations sociales, cette période s'étale entre l'âge de 3 semaines et 12 semaines.
En effet, cette période permet de simuler les cellules du système nerveux qui disparaissent si elles ne sont pas stimulées.
Aussi, au risque d'avoir, par la suite, un chien peureux, il est primordial de le confronter à différents bruits, objets, plusieurs types de personnes : enfants, hommes, femmes...
Vous l'habituez ainsi à appréhender normalement de nouvelles situations. 
 
Par ailleurs, si le chiot est curieux de tout avant ses 5 semaines, cette curiosité s'estompe ensuite.  
Si votre jeune compagnon provient d'un élevage, l'éleveur aura initié sa socialisation, et il vous appartiendra alors de la poursuivre.

Comment sociabiliser son chiot ?

S'il est important de sociabiliser le chiot au contact d'humains ou d'autres chiens, il convient également de l’habituer aux bruits, et aux environnements nouveaux.
Il importe donc de lui faire découvrir tous bruits divers et variés : quotidien de la maison (aspirateur, radio, télévision, couverts...) mais aussi extérieurs : mobylettes, voitures, vélos.... 
Sachez que pour cela, vous pouvez vous procurer des CD contenant des bruits de la nature, forêt, tonnerre, mais aussi de la rue, sirène de pompier, police, ambulance...
Ville, campagne, parcs, gares, ascenseurs, aucun environnement ne doit être évité en prenant toutefois soin de le faire progressivement.
Il est important de commencer cet apprentissage lorsque le chiot est encore avec sa mère, car, si celle-ci ne réagit pas aux bruits insolites, cela lui paraîtra normal et l’apaisera. 
Bien entendu, il convient que la mère soit elle-même d'un caractère équilibré et ne lui transmette pas ses propres craintes.  
Lieu important au quotidien et auquel vous devrez l’habituer sans tarder : la voiture.
Concernant les humains, veillez à le socialiser rapidement avec divers types de personnes : adultes, mais également bébés, enfants.
Avec ces derniers, le contact doit s'effectuer sous surveillance. Il convient d'expliquer à l’enfant ce qui est toléré ou non pour ne pas agresser et traumatiser le chiot.
Les rapports avec les autres chiens sont très importants pour lui apprendre à communiquer.
Dès qu'il est vacciné, vous pouvez le mettre en contact avec des chiens adultes  non agressifs pour lui apprendre à se maîtriser. 
Les clubs canins sont idéaux pour ces premiers contacts, le caractère des chiens présents étant connu et généralement équilibré.
Important, ne le prenez pas dans vos bras si vous croisez un autre chien pour ne pas lui donner le sentiment d'un quelconque danger et donc de méfiance ou de peur.
N'hésitez pas à lui faire connaître d'autres espèces animales : chats, poules, lapins, chevaux...
A partir de trois mois, votre chiot devra aussi apprendre à être indépendant de vous, à rester seul, pour éviter tout hyper attachement à un membre de la famille. 
Dès cet âge minimum pour l'adopter, sa mère va lui apprendre à se contrôler. Mordillage, morsure, violence dans le jeu seront alors immédiatement réprimandés. 
Ensuite, vous devrez prendre le relais de son éducation et lui inculquer la soumission et non l'inverse.  
Vous devrez alors en profiter pour lui apprendre les ordres de bases : marche en laisse, assis, couché, le rappel, etc. et ensuite les ordres secondaires.  
Vous le constatez, socialiser son chiot est bien primordial pour sa future vie d'adulte sociable, équilibré et non agressif. 
Toutefois, cela demande beaucoup d'attention et de volonté de la part du maître...et de son compagnon.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Elise
Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook