23/06/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
La vaccination du chat

La vaccination du chat

La vaccination du chat peut parfois lui sauver la vie

La vaccination de son chat n'est jamais un moment agréable. Malgré tout, cet acte non douloureux demeure la meilleure protection contre des affections pouvant nuire à sa santé, voire devenir mortel.

A quel âge doit intervenir la vaccination ?

A la naissance le chaton est protégé par la fabrication d'anticorps de la mère. Or, dès le 2ème mois cette défense disparaît le rendant vulnérable aux maladies.

Aussi, dès sa naissance il est indispensable de le faire vacciner par un vétérinaire. La vaccination consiste en deux injections pratiquées à une distance de 4 semaines d'intervalle entre les 2. Si le chaton n'est pas né chez vous, il est probable qu'il aura déjà reçu la 1ère injection, charge à vous de pratiquer le rappel un mois plus tard pour garantir une immunité optimale.

Quelle prévention pour quelles maladies ?

Vous devez prémunir votre chat contre 5 pathologies principales pouvant, pour les 2 premières, conduire à une mort certaine :

La Leucose : bien souvent nommée à tort, le SIDA du chat, cette pathologie virale est en effet un rétrovirus proche d'une leucémie.

Très dangereuse pour le chat, elle peut se transmettre par les voies naturelles : transmission par voie sexuelle, le sang, la salive, les larmes, ou encore l'urine. Atteint, le chat peut devenir séropositif et contagieux tout en étant porteur sain durant une période pouvant couvrir plusieurs années. 

Lorsque les symptômes de la maladie apparaissent, il est bien souvent trop tard. Ceux-ci se traduisent par une anémie liée à un amaigrissement, l'apparition de ganglions, voire une ou des tumeurs. La vaccination contre cette maladie prend alors tout son sens compte tenu du stade final de cette maladie et des souffrances ainsi infligées à votre compagnon.

Le Typhus : très contagieuse, cette maladie virale atteint essentiellement les jeunes chats (chatons) bien qu'elle puisse se déclarer à tout âge. 

Si cette affection ne se transmet, ni à l'homme, ni aux autres animaux, elle est quasi systématiquement mortelle.

Une diarrhée virale liée à une fièvre intense et une forte déshydratation doit alerter sur cette maladie qui est sans doute installée depuis plusieurs semaines. 

Si ce virus est très résistant aux désinfectants, la vaccination a quasiment éradiqué cette pathologie rendue alors plus rare.

Le Coryza : ce virus, associé à des bactéries, altère la sphère bucco pharyngée et se traduit par des conjonctivites infectieuses accompagnées d'une atteinte de la cornée.  Un écoulement nasal purulent et des ulcères dans la bouche devront vous alerter. Rarement mortel, le coryza peut s'avérer très invalidant pour votre compagnon. 

Cette affection génère des rechutes fréquentes chez le chat, la rendant souvent chronique. Les conséquences peuvent devenir graves malgré tout puisqu'elles peuvent conduire l'animal à ne plus s'alimenter ou boire.

Une fièvre accompagnée d'un grave état de faiblesse peuvent parfois conduire au décès.

La Chlamydiose : La conjonctivite engendrée par cette affection est généralement chronique atteignant un œil, voire les deux. Dans le cas de cette maladie l'écoulement de l'œil est alors permanent associé à des rougeurs et des démangeaisons. Aussi, si cette affection paraît guérie, l'animal n'en demeure pas moins contagieux. 

Non mortelle, elle est l'apanage des animaux ayant fréquenté les refuges pour animaux voire des élevages. Si la vaccination n'est pas obligatoire, il est conseillé d'en   parler à votre vétérinaire.

Enfin, la rage : Attention cette maladie infectieuse peut être transmise à l'homme. Aussi, fait-elle l'objet d'une législation toute particulière. 

La vaccination sera imposée seulement pour les voyages à l'étranger. Le protocole vaccinal présente une particularité, puisqu'il ne nécessite contrairement aux autres une Toutefois, dans le cas de la rage, une seule injection (à l'âge de 3 mois) est nécessaire pour être efficace et validée 3 semaines après l'injection. 

 

Périodicité de la vaccination ?

La plupart des vaccinations s'effectuent sur les chatons dès l'âge de 2 mois. Elles exigent généralement 2 injections pratiquées à un mois d'intervalle pour une protection optimal contre les maladies virales. Ensuite, un rappel annuel sera nécessaire.

Toutefois, il faut garder en mémoire que la vaccination est essentielle pour un chaton ou un chat âgé.

Il faut savoir que l'efficacité d'un vaccin s'épuise avec le temps et que votre compagnon peut alors développer la maladie à tout moment au contact d'un chat contaminé. 

Il est donc impératif de bien respecter les rappels annuels.

Si vos vacances vous mènent à l'étranger, seul le vaccin antirabique sera exigé. Si toutefois, vous devez placer votre chat, sachez que les pensions exigent que votre compagnon soit à jour de tous ses vaccins.

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook