17/10/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Le Leonberg

Le Leonberg

Ses origines

C’est une race assez récente puisqu’elle apparaît dans la fin des années 1840. Heinrich Essig, conseiller municipal de la ville de Leonberg (Allemagne) décide de se lancer dans des croisements de chiens afin d’obtenir un chien à l’allure de lion (emblème de la ville). Il croise alors un Saint Bernard avec sa chienne Terre-Neuve. Puis un autre croisement aura lieu avec un chien de Montagne des Pyrénées. Le Leonberg vu le jour et fut ensuite exportés dans d’autres villes et d’autres pays. Il était très apprécié pour ses capacités à la garde mais fait maintenant un très bon chien de compagnie.

Ses caractéristiques

Le Leonberg est un chien de grande taille à la musculature développée. Il est imposant mais conserve néanmoins une véritable élégance. Il a une tête ressemblant à celle du Saint Bernard mais un peu plus fine. Ses oreilles sont attachées haut sur la tête et tombent le long de son crâne. Il a des yeux qui peuvent être marron noisette ou plus foncé. Son pelage est assez long et lisse. Il est particulièrement fourni sur le collier et le poitrail. Il est dans les tonalités fauves et le masque est obligatoirement noir. Il pèse entre 60 et 80kg ! C’est un sacré morceau ! Et il a une espérance de vie d’environ 11 ans. Le Leonberg est un chien très doux particulièrement avec les enfants pour qu’il montre beaucoup de patience. Il apprécie vraiment la présence de son maître et de sa famille. Il donne beaucoup d’amour et espère des gestes de tendresse et d’attention. C’est un chien calme et posé sans agressivité inutile. En revanche, c’est un bon chien de garde qui restera méfiant face aux étrangers. Il est aussi capable de défendre sa famille s’il voit un danger la menacer. Le Leonberg est fidèle. Finalement son seul défaut serait qu’il est glouton ! Prévoyez un stock de nourriture en conséquence !

Maison avec jardin ou appartement ?

Maison avec jardin sans hésitation ! Ce grand chien a besoin de se dépenser pour se sentir bien. Il aimera être à l’intérieur avec ses maîtres mais sera plus à l’aise à gambader en extérieur et pouvoir flairer les odeurs qui trainent dans le jardin ! En appartement, il risque de s’ennuyer beaucoup et de prendre du poids.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook