L’enfant et le furet

L’enfant et le furet

Votre enfant veut-il vraiment un furet ?

Bien sûr un enfant qui va aller dans une animalerie et qui va voir un furet va le trouver drôle et intéressant. Il va vouloir en avoir un mais l’envie doit durer ! Attendez donc quelques semaines afin de voir si votre enfant semble toujours aussi intéressé par cet animal ou s’il s’agissait juste d’une lubie ! Prenez aussi conscience que vous allez devoir prendre une grande part des tâches à effectuer pour l’entretien du furet. Même si l’enfant participe, il ne pourra pas gérer en totalité le furet.

Quels bienfaits pour l’enfant ?

Il a été prouvé que posséder un animal de compagnie a un côté rassurant et apaisant sur l’enfant. Le furet va permettre à l’enfant de canaliser ses pulsions, de gérer son agressivité et d’apprendre à respecter autrui. Il lui permet de développer sa sociabilisation et accentue sa facilité à s’adapter. En se confiant à son animal, l’enfant va pouvoir être plus serein et trouver une oreille qu’il croit attentive. Il se sent moins seul et trouve un véritable compagnon avec ce furet. Le fait de s’occuper de cet animal est aussi une manière de le responsabiliser. Il donne confiance à l’enfant. Alors finalement le furet n’est pas une si mauvaise idée ?

Sous certaines conditions !

La cohabitation entre l’enfant et le furet doit être marquée de quelques règles de base pour fonctionner. L’enfant doit apprendre que le furet a besoin de dormir beaucoup ! Il doit donc accepter de laisser l’animal tranquille pendant ses temps de repos et qu’il se nourrit. Un animal n’aime pas être dérangé pendant des temps qui sont à lui. On ne l’aimerait pas non plus. Alors l’enfant doit apprendre à les respecter sous risque que le furet le morde par défense. Il est important que l’enfant ne considère pas le furet comme un objet mais qu’il prenne totalement conscience que c’est un être vivant et qu’il a des besoins et un droit au respect. Il ne doit pas lui tirer les poils, doit apprendre à le tenir convenablement et il doit aussi se faire respecter. L’animal ne doit pas prendre le dessus sur votre enfant. Il est important que le furet sache qu’il ne doit pas s’en prendre à votre enfant. L’un et l’autre doivent s’apprivoiser pour apprendre à jouer ensemble. Un furet qui joue peut prendre des postures qui font peur et l’enfant peut faire des gestes trop brusques qui peuvent effrayer le furet. Tout est question de mesure !

Ne laissez jamais votre enfant seul avec l’animal

Un enfant en bas âge ou pas assez mature ne doit pas rester en présence de l’animal seul. Les réactions de l’un et de l’autre peuvent être source de conflits et le furet pourrait mordre l’enfant pour se défendre. L’enfant pourrait aussi faire des gestes trop brutaux ou décider de tenter une bêtise avec l’animal qui pourrait être fatale à l’animal si l’enfant ne mesure pas les risques de son action. Il est recommandé de ne pas offrir de furet à un enfant qui n’a pas atteint l’âge de 10 ans. Avant cela, le furet peut être adopté mais vous devrez en être seul responsable. Alors prenez le temps de la discussion avec votre enfant, soyez sûr de son choix et de son engagement. Une fois cette discussion terminée si vous voyez que votre enfant a vraiment envie de ce furet et qu’il a compris les règles direction l’éleveur ou l’animalerie pour aller choisir le futur compagnon !

Commentaires

Pas encore de commentaires.