21/03/2019   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Quel chien pour quel maître ?

Quel chien pour quel maître ?

Quel chien pour quel maître ?

 

Accueillir un chien constitue toujours un défi. Joueur, calme, adapté à la garde. Dans ce cas, quelle race choisir. Une longue réflexion s’impose même s’il s’agit néanmoins d’une affaire de cœur avec celui qui va partager la vie de la famille durant de longues années.

Aussi, conviendra t’il de choisir l’animal avec lequel vous aurez le plus « d’atomes crochus » !

Chaque chien ayant malgré tout son caractère, indifféremment de la race, nous pouvons malgré tout tenter de vous aider dans ce choix délicat.

 

Quel chien souhaitez vous ?

 

Attention, il ne s’agit pas là d’un catalogue à partir duquel choisir le chien adapté e manière exhaustive à nos souhaits. Aussi, sans parler de « l’usage » adapté de votre compagnon, vous pouvez privilégier certains critères parmi les plus importants à vos yeux :

 

- les chiens de compagnie ou familiaux, au caractère calme, sociables, aimant les enfants  comme le Golden Retriever, le  Cavalier King Charles, le Lhassa Apso, le Coton de Tuléar,...

 

- les chiens de garde, très souvent choisis pour leur physique imposant type molosse, et supportant de vivre à l'extérieur : Doberman, Rottweiler, ...

 

- les chiens de chasse, dotés de compétences spécifiques : Braque, Épagneul Breton,...ou encore

 

- les chiens "sportifs" qui accompagneront les amateurs de sport et autres sensations fortes tels les joggers, randonneurs : Husky, Berger Australien, ...

Pour les professionnels enfin, vous pourrez opter pour un chien spécifiquement dressé comme

Les chiens de troupeau, de travail : Border Colley, Berger Belge, ...

Ensuite, tout est affaire de goût selon nos propres critères esthétiques : taille du chien, couleur et longueur du poil,  etc.

 

Quels rapports entre le chien et le maître?

 

Même s’il y a peu de risque d’avoir affaire à un chien agressif, phénomène somme toute assez rare, il conviendra d‘éviter les chiens au caractère très fort ou nerveux (chien de de berger ou chien de montagne,...) surtout si vous n’avez pas l’habitude d’avoir un compagnon canin à la maison.

A contrario, si vous possédez une certaine expérience canine, un chien sportif ou plutôt nerveux ne posera aucun problème que vous ne saurez régler. Veillez toutefois, si vous êtes expérimenté à ne pas vouloir calquer les qualités du compagnon précédent. En effet, il y a de fortes chances qu’il soit radicalement différent.

 

Quel style de vie lui offrir?

 

Le logement demeure, bien entendu, un critère primordial selon que vous vivez en appartement ou maison individuelle avec jardin. Le cadre de ville urbain ou campagnard influera de façon radicalement différente évidemment sur sa forme, sa santé, son envie de se dépenser ou non. Si vous résidez en appartement, et en fonction de votre temps disponible, vous devrez envisager des balades pour compenser le manque d’espace.

Optez également pour un chien calme et indépendant si vous devez vous absenter  pour votre travail. Cela sera moins pénible pour le voisinage que supporter les aboiements ou plaintes de votre compagnon.

Dans le registre du temps libre, pensez à celui que vous devrez consacrer au brossage et entretien de votre chien.

Dans ce cas, la taille et le caractère du chien deviennent importants. Selon que vous ayez des enfants ou vivez seul est essentiel ou encore qu’une personne âgées réside avec vous.

A ce moment évitez alors un chien type molosse (Dogue Argentin) ou nerveux (Jack Russel) par exemple. Autre critère primordial, la présence d’un autre animal de compagnie (chien, chat, oiseau ou encore rongeur...). Cet élément vous obligera à opter pour un chien  particulièrement sociable.

Enfin, si vous vous déplacez souvent préférez les compagnons de voyages les plus faciles à transporter ou, éventuellement, à laisser en garde. Il s’agit généralement des petits chiens : Yorkshire, Bichons, Pinscher, Boston Terrier

 

Parlons budget ?

 

Si vous optez pour un chien de race, et  a fortiori, issu d’un parent « primé ». Le coût  peut varier de façon importante.

Si vous l’adoptez, vous devrez néanmoins en assurer l’entretien et les tarifs peuvent également varier. Nourrissage (en fonction de la taille, la race, l’âge), toilettage, soins (vétérinaire, produits éventuels accidents ou maladies).

En conclusion, vous constatez que posséder un chien ne constitue pas un acte anodin et que celui-ci est un être vivant qui nécessite une attention dans de nombreux domaines. Aussi, veillez à choisir un compagnon qui certes, correspond à vos rêves mais auquel vous pourrez assurer une longue vie de bonheur en famille.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook