28/05/2020   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Soins et hygiène du furet

Soins et hygiène du furet

Le furet est un petit carnivore, il est possible de lui brosser les dents...

L’alimentation et le lieu de vie du furet sont très importants pour son bien-être. Mais veiller à l'hygiène et aux soins de ce petit animal lui permettent d’éviter la plupart des  maladies principales, et de le maintenir en bonne santé. Pour cela, la Ferme des Animaux vous prodigue quelques conseils et recettes.

Il convient de surveiller les principales pathologies guettant le petit furet.

 

En premier lieu, l'entretien du pelage

 

Celui-ci mue normalement deux fois par an. Aussi, la mue saisonnière sera (l'impérative) occasion de le brosser de façon à retirer les poils morts de la fourrure. Cette précaution de toilettage évite à votre petit NAC (Nouvel Animal de Compagnie) d'avaler ces poils morts au risque d'engendrer une obstruction digestive.

 

Le furet et la baignade ?

 

L’odeur musquée du furet fait partie intégrante de ce petit animal. Aussi, ne le lavez pas trop fréquemment, cela renforçant l'odeur en raison des sécrétions inhérentes au furet ! Si votre compagnon est sale, contentez-vous de le laver en utilisant un shampoing spécial furet bénéficiant d'un pH adapté. Une eau tiède (38°C environ) sera parfaite, juste avant un bon séchage afin de le protéger des coups de froid de ce petit et fragile compagnon. Tentez éventuellement le sèche-cheveux en positionnant sur « froid » - et oui -(pour éviter les risques de brûlures !). Limitez ces séances à une fois par mois, pour préserver la couche protectrice du sébum. Ceci fragiliserait la peau favorisant les affections cutanées.

 

Rester à l'écoute...de ses oreilles

Il faut savoir que le furet est couramment sujet à la gale des oreilles, provenant d'un acarien parasite friand de ce petit animal. Pour la prévenir, il est vivement conseillé de vérifier régulièrement les conduits auditifs et les entretenir avec un nettoyant auriculaire conseillé par votre vétérinaire. Quelques gouttes dans les oreilles de l’animal suffisent avant de masser délicatement la base de l’oreille. Les impuretés remontent naturellement lorsque votre furet secoue la tête. En évitant soigneusement les cotons tiges pour ne pas le blesser ou enfoncer le cérumen, essuyez le pavillon.

 

Et les griffes, élément indispensable du petit furet 

 

L’usure des griffes étant peu importante chez le furet domestique faute de surfaces dures, il conviendra de les lui couper régulièrement (2 à 3 semaines environ). 

Préférez une pince coupe-griffe adaptée au coupe-ongle pour couper la partie transparente de la griffe, en évitant la partie rose visible et sensible dite "pulpe du doigt". 

Vous risquez de lui faire mal et de le faire saigner. Si, toutefois, cela arrive mettez un peu d’eau oxygénée, et isolez votre compagnon au calme.

 

Entretien des dents

 

Le tartre, source de bactéries, souvent générateur de mauvaise haleine. s’accumule sur les dents du furet. 

Cependant, privilégier, si possible, une alimentation sèche à base de croquettes limite cette apparition du tartre favorisé par une alimentation en pâtée par exemple). 

Sachez toutefois que de nombreux furets se laissent brosser les dents avec un dentifrice spécial et un doigtier. Un détartrage sous anesthésie  pratiqué par votre vétérinaire sera indispensable si les dents sont trop entartrées.

 

La vaccination et la vermifugation, indispensables

 

Il est important de vacciner votre furet régulièrement notamment contre la maladie de Carré et la rage même si celui-ci n'est jamais en contact avec l’extérieur.

En effet, un autre animal de la famille ou des objets mis régulièrement à l'extérieur peuvent transmettre cette maladie très contagieuse.

Fièvre, difficultés respiratoires et cutanés sont des signes tangibles de la maladie toujours mortelle chez le furet. La primovaccination se fait à 6/8 semaines, avec une 2e injection un mois après et des rappels annuels.

Un furet peut contracter la rage par la morsure ou griffure d'un animal contaminé. Si la vaccination antirabique en France, elle peut devenir indispensable pour un placement en pension par exemple. Elle est en revanche obligatoire vous l'emmenez avec vous à l’étranger. La primovaccination est réalisée à 3 mois, et un rappel est effectué chaque année. Là encore, en fonction de vos impératifs, demandez conseil à votre vétérinaire.

 

Quant à la vermifugation il convient de la pratiquer régulièrement dès l’âge de 2 mois puis, en fonction de ses fréquentations et sorties, tous les 3 à 6 mois.

Celle-ci peut s'administrer à l'aide de pipettes (spot-on) ou grâce à des pâtes en seringues. Plus compliquée, la vermifugation sous forme de comprimés plus difficiles à faire accepter par votre compagnon.

 

Voilà un tour rapide des principales précautions à prendre afin de maintenir en forme votre furet et lui donner des chances de conserver une santé optimale le plus longtemps possible.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Elise
Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook