25/09/2018   Animalerie en ligne   Qui suis-je ?  
Comment traiter les maladies chez les poissons d'aquarium

Comment traiter les maladies chez les poissons d'aquarium

Parfois, quelques simples règles suffisent à l'efficacité d'un traitement et ainsi éradiquer tout risque d'introduire ou de nourrir un élément pathogène dans votre aquarium !

Assurer les traitements

Pour être réellement efficaces, ces traitements doivent être assurés en milieu préservé c'est à dire un bac de quarantaine.
Dénué de plantes, de décoration ou de fond particulier, il devra posséder, au mieux, un endroit protégé pour quelques espèces craintives (tuyaux en PVC) par exemple. Les tailles de l'aquarium et du matériel respecteront par ailleurs le nombre de poissons à traiter.

Parallèlement, les paramètres de l'eau (pH, dureté, température…) devront être strictement similaires à ceux du bassin initial.

Attention, le filtre ne doit pas être introduit dans l'aquarium de quarantaine au risque de transformer les bactéries utiles en molécules toxiques pour vos pensionnaires. Par ailleurs, il serait dommage qu'elles soient détruites par les produits utilisés. Laissez le malgré tout fonctionner dans une bassine, par exemple, afin de ne pas entraîner la disparition de ces bactéries utiles. Il retrouvera alors toute son efficacité lors de sa réintroduction dans l'aquarium de quarantaine, à la fin du traitement.

Concernant ces traitements, leur durée dépendra des molécules utilisées et de la maladie ciblée.

Même si cette dernière vous paraît éradiquée, maintenez les poissons en observation dans l'aquarium de quarantaine durant quelques jours pour en être certain.
Toutefois, avant la réintroduction et la remise en place du filtre dans l'aquarium permanent, videz une certaine quantité d'eau pour la débarrasser des médicaments.
Parallèlement désinfectez l'aquarium de quarantaine après chaque traitement. Vous éliminerez ainsi les résidus, germes et éléments résistants (œufs, larves…).


Un conseil. N'utilisez les antibiotiques que si vous connaissez avec certitude l'origine de la maladie, au risque de voir se développer des bactéries résistantes à ceux-ci.

Nettoyage et désinfection, postulats de base

Si, comme nous l'avons vu, le nettoyage soigneux du bac est essentiel avant la réintroduction, épuisettes, seaux et raclettes n'échappent pas à la purification. L'idéal, afin de s'éviter cette corvée sera d'investir dans une double panoplie de matériel.

Désinfecter le bassin de quarantaine après chaque traitement médicamenteux est bien, entendu, impératif.

Avant de pratiquer la désinfection vous devrez sortir les poissons.

Vous devrez alors nettoyer le sable ainsi que les décors. Il est souhaitable ensuite de sécher tous les éléments dans un endroit chaud afin de détruire tout germe et élément résistant.

La désinfection exigera un produit désinfectant, la suite du processus nécessitant un rinçage scrupuleux et abondant à l'eau clair afin d'éliminer tout reste de produits pouvant s'avérer néfaste pour vos pensionnaires.

Articles de la même catégorie

Qui suis-je ?

Je m'appelle Elise. je suis née le 10 janvier 1982 à Saint-Etienne dans la Loire. J'ai ouvert ce blog pour vous faire découvrir mes deux passions : les animaux et l'écriture. Qu'il soit chien, chat, rongeur, furet, poisson, oiseau, reptile, cheval, chèvre, mouton, .....vous saurez tout sans détour et avec humour :) Prêt(e) à vivre en parfaite harmonie avec votre compagnon ?

Notre Facebook